Irish Coffee

Forum de discussions éclectiques
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Histoire d'une (dé)formation

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Aisling

avatar

Nombre de messages : 326
Age : 37
Localisation : au synchrotron, à gauche
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Histoire d'une (dé)formation   Lun 11 Sep - 18:09

ça pourrait figurer dans "etudes et portraits". Mais ce que j'ai à dire tient beaucoup du coup de g....

Avez-vous déjà entendu parler de l'iufm ? Oooh, sans doute, si ce n'est par moi, au moins par d'autres, par vos anciens profs, par des amis, par les medias. On dit souvent que l'iufm ne sert à rien, qu'on s'y ennuie, que l'on n'y apprend pas grand chose et que l'on devient prof sur le terrain. Cela n'est pas vrai pour tous les iufm. Mais, hélas, c'est exact pour bon nombre d'entre eux, notamment dans les environs plus ou moins éloignés d'une certaines grande ville française. A croire que sa proximité les fait se gonfler d'orgueil sans raison.

Qu'est-ce qu'un iufm ? C'est un institut universitaire de formation des maîtres. Profs des écoles et profs du secondaire s'y retrouvent pour leur année de formation.

En septembre 200., je suis entrée à l'iufm d'A****. Dans ma section, nous étions une petite trentaine de jeunes professeurs, avec ou sans expérience dans l'enseignement (quelques uns, parmi nous, étaient d'anciens vacataires ou, mieux, d'anciens professeurs des écoles entrés dans le secondaire). Répartis entre enseignants du lycée et enseignants de collège, nous avons suivi ce qu'on appelle pompeusement une "formation", que nous avons rapidement rebaptisée "formatage". Car c'est bien de cela qu'il s'agissait.
Pas d'eclectisme, pas d'originalité personnelle, pas d'initiative. Faites original, mais dans les limites imposées par les formatrices, qui de toute façon s'empresseront de vous taper sur les doigts dès que vous aurez tenté une expérience qu'elles auront préalablement approuvé !!
Des collègues, pour certains ex-enseignants du primaire, se sont vu reprocher leur caractère, leur façon d'être, leur façon de passer dans la vie. Tous évalués une première fois par nos "formatrices" au mois de novembre (NB : pour nous aussi l'année d'enseignement a commencé en septembre, c'est-à-dire à peine deux mois plus tôt), nous sommes ressortis lessivés de ce qui ne devait être que des "visites-conseils". Et quels conseils : une jeune collègue s'est vu promettre d'emblée trois visites et un redoublement ! Elle avait été, au préalable, aimablement "enfoncée" par sa tutrice et la formatrice, toutes deux très hypocrites et très copines, lors de la réunion d'"harmonisation" des tuteurs et des formateurs. Comment je le sais ? Ma propre tutrice a assisté, médusée, à la rencontre entre les deux femmes : "ça ne va pas du tout avec Melle P***." S'en suivit une longue conversation sur les innombrables défauts de ma collègue.
un rapport de visite comportait l'adjectif "catastrophique" dans la partie de bilan.
Lors de sa deuxième visite, repoussée pour motif médical, une collègue, mère de famille et femme d'expérience, s'est vu reprocher de vouloir un deuxième enfant ! On l'a en outre accusée de vouloir redoubler (honnêtement, qui voudrait passer deux ans en iufm ?).
J'ai vu ma validation ajournée et remise à une troisième visite pour avoir appris à mes élèves qu'un texte explicatif utilisait le présent de verité générale (la formatrice doit encore soutenir que le texte choisi était au présent d'habitude) et pour avoir accepté que l'un deux entoure les verbes au lieu de les encadrer : vous comprenez, à ce moment-là, je n'étais plus dans mon rôle de professeur.
Lors de ma soutenance de mémoire, on m'a reproché tous mes choix pédagogiques, toutes les évaluations qui figuraient en annexe du dossier (certaines avaient été rédigées par des collèges chevronnées, elles-mêmes référentes iufm, et figuraient dans les évaluations communes aux 6e du collège !). Même les lectures étaient mal choisies : à les écouter, je n'avais proposé aux élèves qu'un seul livre ! Et là, constat magistral d'une femme qui se prétend formatrice et qui aimerait qu'on lui demande plus de conseils : "Mais vous avez gâché l'année de vos élèves".
A quoi on ajoutera que le mémoire, corrigé et "dirigé" par l'autre membre du jury (!), était mal rédigé et trop narratif, ce qu'on ne m'avait pas signalé lors de nombreux échanges internet. L'autre membre du jury ne fit qu'aquiescer et surenchérir.

Mois de juin: la revanche : 1 mois et demi après cette soutenance aussi désastreuse qu'humiliante, nous dûmes procéder au bilan de notre formation en compagnie de nos formatrices. Elles eurent l'idée judicieuse de nous demander de rédiger de courts billets. Ce que nous fîmes. Je vous laisse imaginer l'excitation et la joie mauvaise qui nous envahirent en scrutant leurs visages à toutes les trois, alors qu'elles lisaient le contenu de nos billets. Dans leurs yeux, on apercevait une progressive prise de conscience, qui fut rejetée dans les limbes de leurs cerveaux bornés de femmes pleines de certitudes. Mais ce moment, si bref fût-il, fut un soulagement pour beaucoup d'entre nous.

Une semaine plus tard, alors que je conversais avec des collègues dans le hall, ma "directrice" de mémoire vint nous dire, dépitée : " j'ai fait mon travail et on me reproche de l'avoir mal fait." Elle était à côté de moi, j'ai vu son regard se tourner vers moi progressivement.
Pour ne pas avoir à lui dire en face tout le bien que je pensais d'elle, j'ai regardé ostensiblement ailleurs. Et quand j'y repense, je n'éprouve toujours pas de regret. Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roby

avatar

Nombre de messages : 253
Age : 38
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: Histoire d'une (dé)formation   Lun 11 Sep - 20:27

pas mieux. je connais cette formatrice a la phrase si sympathique "vous avez gaché l'année de vos eleves".je l'ai connue personnellement, c'était la mere d'un copain de college...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phoebs
Admin
avatar

Nombre de messages : 307
Age : 32
Localisation : Rueil-Malmaison
Date d'inscription : 10/09/2006

MessageSujet: Re: Histoire d'une (dé)formation   Lun 11 Sep - 22:04

Allez, il est temps de tourner la page, et j'espère que le dernier geste que tu as fait (tu t'es surement sentie plus legere après ça!) sera le seul souvenir que tu garderas de cette année là.

_________________
Tout n'est que chagrin dans la tombe des choses. Jack Kerouac
----------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://irish-coffee.discutfree.com
Aisling

avatar

Nombre de messages : 326
Age : 37
Localisation : au synchrotron, à gauche
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: Histoire d'une (dé)formation   Lun 11 Sep - 22:14

ben non, helas. Mais on passe à autre chose. de toute façon, elles m'ont validée quand même.

En fait, je trouve leur comportement édifiant, c'est surtout pour ça que je vous l'ai raconté. D'autant qu'elles n'ont pas compris, quand la séance d'explication a eu lieu, pourquoi nous ne nous étions pas confiés à elles ni pourquoi nous étions toujours sur la défensive.
Autre moment jouissif : à propos de ce que je viens d'écrire, je leur ai demandé si elles avaient vraiment pensé que la promo était atteinte d'une paranoia généralisée. Je riais intérieurement et elles n'ont pas su quoi répondre..... aaaahhh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
némo

avatar

Nombre de messages : 294
Date d'inscription : 10/09/2006

MessageSujet: Re: Histoire d'une (dé)formation   Lun 11 Sep - 22:16

navrant.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roby

avatar

Nombre de messages : 253
Age : 38
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: Histoire d'une (dé)formation   Lun 11 Sep - 22:59

eh oui!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
némo

avatar

Nombre de messages : 294
Date d'inscription : 10/09/2006

MessageSujet: Re: Histoire d'une (dé)formation   Lun 11 Sep - 23:02

vive la France (patapé patapé)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luffy

avatar

Nombre de messages : 195
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: Histoire d'une (dé)formation   Mar 12 Sep - 15:03

Quand j'etais surveillant au lycée j'avais des collegues qui etaient a l'iufm et qui m'en parlait... Ben c'etait pas brillant!^^"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aisling

avatar

Nombre de messages : 326
Age : 37
Localisation : au synchrotron, à gauche
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: Histoire d'une (dé)formation   Mar 12 Sep - 15:08

C'est le constat que dressent beaucoup d'entre nous. La première chose que disent les "anciens" (les profs titulaires) quand on entre à l'iufm, c'est : "emmène des copies à corriger et un bon bouquin". C'est dire si c'est palpitant ! Sleep
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luffy

avatar

Nombre de messages : 195
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: Histoire d'une (dé)formation   Mar 12 Sep - 15:18

Oui c'etait un peu le sentiment general qu'ils me faisaient ressentir! XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
némo

avatar

Nombre de messages : 294
Date d'inscription : 10/09/2006

MessageSujet: Re: Histoire d'une (dé)formation   Mar 12 Sep - 22:15

mais comment en est-on arrivé là?
je voudrais pas dire, mais ça fait un peu flipper quand même
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aisling

avatar

Nombre de messages : 326
Age : 37
Localisation : au synchrotron, à gauche
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: Histoire d'une (dé)formation   Mar 12 Sep - 22:48

tu flippess plus encore quand tu t'aperçois que ce n'est pas une légende et que tu vas t'ennuyer, voire te faire humilier, autant que tes prédécesseurs.
Je pense qu'il y a un effet planque, qui conduit certains à postuler pour ces emplois qui sont déchargés de service (on ne fait qu'un certain nb d'heures en tant que prof du secondaire, et on assure la formation des stagiaires le reste du temps). Ce ne sont pas forcément les plus compétents qui demandent ces postes.
Pour peu que : 1. les personnes en questions aient des copains qui puissent faire valoir leur candidature ; 2. qu'elles aient une bonne réputation en tant qu'enseignant (ce qui ne signifie pas qu'ils sont de bons formateurs) ; 3. ces deux facteurs cumulés avec le fait qu'il n'y a pas, à notre connaissance, de critère précis pour le recrutement des formateurs et sachant qu'ils ne sont ni formés ni évalués ; vous obtenez 5. des stagiaires endormis et désabusés, des formateurs qui passent plus de temps à se tirer dans les pattes ou à se regarder le nombril qu'à prêter attention à ce qu'on peut ou veut dire, faire, essayer, etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phoebs
Admin
avatar

Nombre de messages : 307
Age : 32
Localisation : Rueil-Malmaison
Date d'inscription : 10/09/2006

MessageSujet: Re: Histoire d'une (dé)formation   Mer 13 Sep - 8:44

Et apres on se demande pourkoi lenseignement va mal.
Il ne serait pas possible de porter plainte? Ce serait pas mal de montrer au grand jour ce qu'est reellement cette "institution".
Jaime bien démonter les grands systemes! Wink
Faut prévenir TF1 !!! loll

_________________
Tout n'est que chagrin dans la tombe des choses. Jack Kerouac
----------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://irish-coffee.discutfree.com
némo

avatar

Nombre de messages : 294
Date d'inscription : 10/09/2006

MessageSujet: Re: Histoire d'une (dé)formation   Mer 13 Sep - 10:57

Je connais du monde dans le show-bises je m'en occupe?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phoebs
Admin
avatar

Nombre de messages : 307
Age : 32
Localisation : Rueil-Malmaison
Date d'inscription : 10/09/2006

MessageSujet: Re: Histoire d'une (dé)formation   Mer 13 Sep - 20:22

hmmmm....OK ! lol

_________________
Tout n'est que chagrin dans la tombe des choses. Jack Kerouac
----------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://irish-coffee.discutfree.com
Luffy

avatar

Nombre de messages : 195
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: Histoire d'une (dé)formation   Jeu 14 Sep - 0:29

Non nemo y connait dans le bise, pas dans le show! XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aisling

avatar

Nombre de messages : 326
Age : 37
Localisation : au synchrotron, à gauche
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: Histoire d'une (dé)formation   Jeu 14 Sep - 22:17

en même temps, une bise de Nemo pas content, vu sa taille et sa carrure, pour peu qu'il vous menace avec ses nuggets, c'est pas très rassurant...
bon, alors Nemo, pour faire peur à des gens que j'aime pas, tu vas au centre de formation d'A******, dans un département très apprécié des sièges sociaux et du vrp de Polaroïd, un mercredi, et tu attends F. et S. merciiii ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phoebs
Admin
avatar

Nombre de messages : 307
Age : 32
Localisation : Rueil-Malmaison
Date d'inscription : 10/09/2006

MessageSujet: Re: Histoire d'une (dé)formation   Ven 15 Sep - 9:19

mdr!
Ah jle vois bien avec sa cuisse de poulet congelé à la main en train de menacer une cliente qu'aurait malencontreusement reposé son paquet de crevettes congelées sur les noix de saint jacques! lol!

_________________
Tout n'est que chagrin dans la tombe des choses. Jack Kerouac
----------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://irish-coffee.discutfree.com
Aisling

avatar

Nombre de messages : 326
Age : 37
Localisation : au synchrotron, à gauche
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: Histoire d'une (dé)formation   Ven 15 Sep - 20:46

GROUMF !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luffy

avatar

Nombre de messages : 195
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: Histoire d'une (dé)formation   Sam 16 Sep - 16:11

"Il a ete tué a la saucisse et au marteau..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aisling

avatar

Nombre de messages : 326
Age : 37
Localisation : au synchrotron, à gauche
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: Histoire d'une (dé)formation   Sam 16 Sep - 16:28

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luffy

avatar

Nombre de messages : 195
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: Histoire d'une (dé)formation   Sam 16 Sep - 16:37

Que du normal!^^"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dedalia

avatar

Nombre de messages : 104
Localisation : Behind the final Frontier
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: Re: Histoire d'une (dé)formation   Jeu 21 Sep - 21:59

Il faudrait surtout, problème majeur au sein des stagiaires iufm comme au sein des équipes pédagogiques de chaque établissement, un peu plus d'union et de volonté pour s'opposer à ce genre de processus de formatage . C'est vrai, lors de cette dernière réunion, je l'avoue, je n'ai pas fait dans la dentelle mais il était impossible de partir sans cette dernière mise au point quitte à passer pour une étrange personne qui vient pourtant juste de se faire valider son année de stage...

Pour réussir son année: soyez souriant(e), parlez OSTENSIBLEMENT à tous les stagiaires.


Dernière édition par Dedalia le Mer 14 Avr - 22:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luffy

avatar

Nombre de messages : 195
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: Histoire d'une (dé)formation   Ven 22 Sep - 2:31

Moi quand j'etais en seconde, yen a ils savaient lire que L'Equipe! XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
némo

avatar

Nombre de messages : 294
Date d'inscription : 10/09/2006

MessageSujet: Re: Histoire d'une (dé)formation   Ven 22 Sep - 11:02

Bah quoi c'est bien l'Equipe!
Plus sérieusement, il est vrai que le manque de moyens au niveau éducatif est latent en France....
Au fait mesdemoiselles, que pensez-vous de la carte scolaire?
j'aurai aimé avoir l'avis de "professionnelles" (ne cherchez aucun jeu de mots, je ne me le permettrai pas ^^')
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Histoire d'une (dé)formation   

Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire d'une (dé)formation
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Changement formation ENSSIB Bibliothécaire
» Quelle formation choisir pour devenir bibliothécaire ?
» Histoire de la prison Bonne Nouvelle de Rouen
» Histoire des noms de nos navires
» Appel pour les lauréats du centre de formation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Irish Coffee :: Au Procope :: Coups de gueule-
Sauter vers: