Irish Coffee

Forum de discussions éclectiques
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Never complain, never explain...

Aller en bas 
AuteurMessage
Aisling

avatar

Nombre de messages : 326
Age : 37
Localisation : au synchrotron, à gauche
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Never complain, never explain...   Dim 26 Nov - 13:23

Avec un tel intitulé, vous aurez compris que je vais parler de royauté : en effet, cette maxime au rythme binaire dirige les faits et gestes de la famille royale britannique, objet implicite du film Palais Royal, sorti il y a déjà quelques temps, j'en conviens.



Valérie Lemercier y incarne Armelle, épouse d'Arnaud (L.Wilson... gaaaaaaa drunken ) qui, à la mort de son père le roi, devient l'héritier du trône à la place de son frère aîné. Comme un certain prince bien connu, Arnaud est un adepte du polo (ce sport qui se joue à cheval) et cache une maîtresse (M.Seigner)...
Armelle découvre bientôt le pot aux roses et fomente sa vengeance. Son princier de mari en est le principal objet, mais l'ensemble de la famille royale n'est pas non plus épargnée. Pour Armelle, il s'agit de faire "la nique" à sa belle-mère (C.Deneuve), à Arnaud et au chef du protocole en se rendant progressivement indispensable (oeuvres caritatives et interventions humanitaires). Elle parvient ainsi à manipuler les médias et à se rendre plus populaire que sa royale famille... king

Une princesse plus populaire que sa famille, trompée par son mari et qui lui rend la pareille, qui ne s'entend pas avec sa royale belle-mère... ça ne vous rappelle rien ? ? scratch
Si ce film romance un fait réel, il n'en reste pas moins distrayant et inventif. Les scènes de mesquineries et de coups bas sont jubilatoires, on s'amuse à voir Valerie Lemercier manipuler son monde, mais on regrette aussi sa progressive "deshumanisation" alors qu'elle se laisse ronger par un certain ressentiment. Pas de parti pris, pas de "paaaaaauuuuuvre princesseeeeeeuuuuhh". Le récit reste intelligent et loge, à mon avis, tous les protagonistes à la même enseigne.
A voir, pour le plaisir et pour passer un bon moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roby

avatar

Nombre de messages : 253
Age : 38
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: Never complain, never explain...   Dim 26 Nov - 14:24

toute façon l wilson, il est homo...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phoebs
Admin
avatar

Nombre de messages : 307
Age : 33
Localisation : Rueil-Malmaison
Date d'inscription : 10/09/2006

MessageSujet: Re: Never complain, never explain...   Dim 26 Nov - 18:03

Ah ben justemt il passe sur canal plus alors jme demandai si jallai me laisser tenter...
Ah je ne savais pas que ça partai du fait réel...interessant!

Merci Aisling donc, je te dirais ce ke jen ai pensé!

_________________
Tout n'est que chagrin dans la tombe des choses. Jack Kerouac
----------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://irish-coffee.discutfree.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Never complain, never explain...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Never complain, never explain...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BETH HART & JOE BONAMASSA : DON'T EXPLAIN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Irish Coffee :: La Gazette :: Pop-Corn-
Sauter vers: